Revenir en haut de page
Accueil » Blog » Le développement des nouveaux supports numeriques de lecture

Le développement des nouveaux supports numeriques de lecture

Publié le 18 décembre 2012 par moodytryme | Laisser un commentaire 2 commentaires

Comme vous avez du le constater, la pratique de la lecture a évolué ces dernières décennies. Je vous conseille de lire le précédent article sur le constat de la pratique de lecture de nos jours.

De nouveaux supports de lecture

De nouveaux supports numériques de lecture émergent grâce à Internet, se démocratisent auprès du public, et complètent nos supports de lecture traditionnels : tablettes, e-books ou romans sur Internet.

 

Lecture sur tablette iPad

Lecture sur tablette iPad

 

Kindle Fire

 

Lecture d'un scan de manga

Lecture d’un scan de manga

 

Ces nouveaux supports numeriques de lecture qui ont émergé grâce à l’accès au grand public d’Internet, de l’ordinateur et des smartphones, offrent au lecteur plus de liberté. La lecture se fait immédiatement, dès lors que l’individu le souhaite : il y a accès en permanence. De plus, un immense espace de stockage nous est permis grâce à ces nouvelles technologies. Ainsi, il n’y a plus de contrainte d’espace, car avec cet unique contenant, seul le contenu reste.

 

 Internet : entre culture de stock et culture de flux

Internet implique une nouvelle manière de lire, différente de la lecture traditionnelle sur papier. D’une part, du fait du support en lui-même – l’écran d’ordinateur – qui empêche une vision synoptique, et d’autre part avec à la navigation hypertexte, qui permet un passage via des liens hypertextes et qui créé donc une lecture interactive.

culture-presse-stock

En effet les nouveaux médias sont devenus des moyens pour les gens de prendre le pouvoir sur les contenus. Barbier-Bouvet distingue deux types de cultures : la culture de stock, celle du livre et de la presse, qui nous laisse gérer notre lecture comme on le souhaite, et la culture de flux, celle par exemple la radio et la télévision, où le déroulement du temps et du contenu échappe à l’intervention du récepteur.

culture-flux-radio-television

 

En ce sens, Internet se situe entre ces deux cultures d’après le sociologue Jean-François Barbier-Bouvet dans la revue Esprit : la lecture sur écran nous permet de maîtriser notre temps de lecture, même si le flux de contenus continue d’évoluer.

 

 Contrôle et dépendance

Ainsi, avec ces nouvelles pratiques de lecture, l’individu est à la fois actif et passif. Actif car il contrôle sa lecture, son temps de lecture, surfe d’une page à une autre selon son intérêt.

 

souris

 

Mais il est également passif, car il est face à un océan d’informations, auquel il ne peut accéder seul : c’est la métaphore de la navigation. L’individu reste donc passif car dépendant des outils mis à sa disposition (moteurs de recherche, outils de curation, réseaux sociaux…) pour naviguer parmi le flux d’information.

 

company-products

 

Justement, je parlerai un peu plus de ces outils en ligne qui aident l’internaute à faire de la curation de contenu dans l’article suivant.

Lire la suite : La curation, un besoin de trier l’abondance d’information >>

 

 
 
 

Commentaires

2 réponses à “Le développement des nouveaux supports numeriques de lecture”

  1. [...] Article sur le développement de la lecture sur de nouveaux supports numeriques tels que les tablettes, les ebooks ou Internet.  [...]

  2. [...] Article sur le développement de la lecture sur de nouveaux supports numeriques tels que les tablettes, les ebooks ou Internet. See it on Scoop.it, via Ebooks et bibliothèques  [...]

Laisser un commentaire